Paris 11e-20e : Une vision des femmes bien rétrograde

Publié le par Étincelle Poste

La journée dite « de la femme » voit trop souvent s'exprimer les préjugés graveleux de tous ceux qui prétendent les « aimer ». Et voilà que la direction y met du sien en proposant une manucure aux collègues femmes du bureau !

Ce n'est pas en affichant un tel mépris que les femmes seront enfin payées au même salaire, qu'elles cesseront de subir le chômage plus que les hommes et de supporter souvent seules la double journée de travail en rentrant à la maison.

Pour cela, il faudra redonner son sens au 8 mars : une journée internationale de lutte pour les droits des femmes et l'égalité !

Publié dans Echos Paris 11e-20e

Commenter cet article