Le patronat siffle, voyez qui rapplique !

Publié le par Étincelle Poste

Sur l’ordre du gouvernement, l’Assemblée nationale a donc rejeté l’examen de la proposition de loi d’amnistie pour les syndicalistes condamnés lors de conflits sociaux. Cette loi était pourtant réduite à peau de chagrin après son passage devant le Sénat. Elle n’arrivait même pas au niveau de celle adoptée par Chirac en 2002.

Suite à l’affaire Cahuzac… et aux agressions homophobes qui ont accompagné les manifestations contre le mariage pour tous, il s’agirait, selon le gouvernement, d’avoir « une seule réponse, le respect de la loi républicaine pour tous ». S’appuyer sur leurs propres fraudeurs et les exactions de l’extrême droite pour s’en prendre, une fois de plus, aux travailleurs, il fallait oser !

Lire la suite

Publié dans Editos

Commenter cet article